Auteur Sujet: Pourquoi l'anorexie - extrait du livre d'Alice Miller Notre corps ne ment jamais  (Lu 3299 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Dana123

  • Newbie
  • *
  • Messages: 16
Bonjour à tous,

A découvrir absolument pour les personnes qui en ont ras le bol de consommer les déchêts émotionnels d'autrui :

http://www.monblog.ch/edu-psy/?cat=201107191737045&d=0&page=10

http://www.alice-miller.com/livres_fr.php?page=11

Bonne lecture !

Dana

intime idée

  • Global Moderator
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 2080
  • Be Breizh
Bonjour "Dana":).
Citer
pour les personnes qui en ont ras le bol de consommer les déchêts émotionnels d'autrui
Que veux tu dire par là?
 :-* :-*
" Les cicatrices nous rappellent d'où on vient, mais elles ne doivent nous dire où aller."

Dana123

  • Newbie
  • *
  • Messages: 16
Bonjour,

Ce que je veux dire par cette phrase c'est que très souvent les personnes qui se refusent de nourrir se voient imposer une nourriture émotionnelle ou des comportements manipulateurs et abusifs. Et qu'elles ne peuvent pas s'en rendre compte parce qu'elles ont consommé cette nourriture depuis qu'elles étaient petites.

Par son comportement la personne anorexique montre à quel point son corps, son être, l'être qui sait ce qui au fond et bon pour elle - s'oppose à cette nourriture émotionnelle qui lui fait violence. Le message est de l'odre de "si vous continuez à me traiter comme cela, je meurs". C'est une situation de l'enfant ou de l'adulte actuel, mais très souvent de l'enfant que cette personne était.

La manipulation à laquelle les personnes anorexiques sont soumises sont très souvent de l'odre du milieu familial où elles ont très tôt dû s'adapter aux besoins des parents pour bien leur plaire. Ce qu'une personne qui souffre de troubles alimentaires peut faire, c'est trouver en elle cet être qui peut s'indigner de ce qui lui a été / lui est fait et s'en défendre. Cela passe par toute la palette des émotions et notamment la colère. Tant qu'une personne ne vit pas sa vie à elle, spontanément, en étant dans l'être plutôt que dans le faire ou dans l'adaptation, elle impose à son corps une nourriture qui ne lui convient pas. Car elle se tue elle-même, elle se tue exactement comme un jour les parents ou les autres éducateurs ont tué l'enfant en elle. Le problème de la société c'est qu'elle accuse toujours les personnes malades et les enfants. Or, ce qui se passe, c'est que pour être arrivée à un état de mort psychique pareille - telle qu'on peut la voir dans l'anorexie - il faut avoir été - d'une façon ouverte ou inconsciente abusée par des figures importantes de son entourage. Une personne qui a été vraiment aimée n'a aucune raison de se détruire à l'adolescence ou l'âge adulte. La raison pour laquelle une personne se détruit vient du fait qu'elle a dû s'abandonner, abandonner son être véritable et ses sentiments au profit des besoins d'autrui. Mais ça, personne ne le dit ou le fait savoir parce que cela met immédiatement en cause les parents.

Voilà ce que je voulais dire :-)






intime idée

  • Global Moderator
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 2080
  • Be Breizh
Merci à toi pour cette explication qui clarifie beaucoup de choses à mes yeux ...
 :-* :-*
" Les cicatrices nous rappellent d'où on vient, mais elles ne doivent nous dire où aller."

Dana123

  • Newbie
  • *
  • Messages: 16
You are very welcome, dear :-)