Auteur Sujet: EPRTH  (Lu 879 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

intime idée

  • Global Moderator
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 1993
  • Be Breizh
EPRTH
« le: Octobre 22, 2018, 10:39:27 am »
Bonjour,

Lunami qui vient d'arriver ici,
nous parle d'EPRTH???

Curieux de nature,
 j'ai trouvé un lien qui explique assez brièvement en quoi ça consiste,
 et les différences avec l'EMDR...

Alors je partage:
https://www.eprth.com/technique_oculaire/differences_eprth_emdr_eft.html

Et si tu as envie de nous en parler un peu plus Lunami,
n'hésite pas...
Merci.
" Les cicatrices nous rappellent d'où on vient, mais elles ne doivent nous dire où aller."

lunami

  • Newbie
  • *
  • Messages: 24
Re : EPRTH
« Réponse #1 le: Octobre 22, 2018, 10:01:47 pm »
Bonjour,

Oui je peux volontiers en parler. je n'ai fait que 2 séances par contre, je fais la troisième bientôt.
L'EPRTH ça consiste en très bref, à enlever les émotions des images que j'ai pour ma part.

En fait, le cerveau d'adulte ou jeune adulte nous permet de séparer les émotions des images que nous avons. Ceci durant la nuit, quand on rêve, on arrive à séparer le réel et l'imaginaire. Le mouvement des yeux qui bougent très vite de gauche à droite dans notre sommeil nous permet de faire ça.
Mais quand on est dans un traumatisme, le cerveau ne fait plus cette distinction et ça créer des problèmes émotionnels et le choc post-traumatisme.
Personnellement, la personne qui me le fait utilise un style avec une boule au bout. Je dois fermer les yeux et il me pose des questions auxquelles je dois répondre toujours les yeux fermés. Je suis assise, les pieds au sol, les jambes et bras décroisés. Dès qu'on est au fond d'une image, avec les émotions, il me fait ouvrir les yeux et utilise la boule au bout du style qui fait passer devant mes yeux de gauche à droite pendant un moment, comme les yeux font pendant la nuit.. Après cela, je ferme les yeux et dis ce que je ressens, ce que j'ai en tête. Je trouve que ça ressemble beaucoup à l'EMDR que j'ai aussi fait.
C'est très difficile, très intense et très éprouvant.. Mais ensuite, pour moi, les images "disparaissent". Dès que j'y pense, c'est comme un flash très court qui disparait aussitôt que j'y ai pensé.
Je ne sais pas si je me suis bien expliquée... c'est assez difficile.
« Modifié: Octobre 22, 2018, 10:04:19 pm par lunami »

intime idée

  • Global Moderator
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 1993
  • Be Breizh
Re : EPRTH
« Réponse #2 le: Octobre 23, 2018, 11:28:39 am »
En fait ayant accompagné quelques personne qui faisaient une EMDR,
je les ai vu chaque fois poussées dans leurs derniers retranchements,
c'est une thérapie dite courte,
 mais qui secoue tellement après chaque séance,
que ça faisait peur...

Alors j'espérais un peu en lisant le lien,
 et en m'apercevant qu'il y avait ici aussi une thérapie liée aux mouvements oculaires,
que cette méthode serait aussi efficace,
 mais quand même moins perturbante et difficile...

Citer
C'est très difficile, très intense et très éprouvant..

Je crains fort à te lire,
 que ça n'en soit pas le cas....
" Les cicatrices nous rappellent d'où on vient, mais elles ne doivent nous dire où aller."

lunami

  • Newbie
  • *
  • Messages: 24
Re : EPRTH
« Réponse #3 le: Octobre 23, 2018, 01:47:20 pm »
Ayant tester les 2, je prefere nettement l'EPRTH que l'EMDR. J'ai l'impression d'être plus "consciente" dans l'EPRTH.
Mais c'est quand même intense. Efficace aussi.

intime idée

  • Global Moderator
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 1993
  • Be Breizh
Re : EPRTH
« Réponse #4 le: Octobre 24, 2018, 10:46:40 am »
Ok!
Merci beaucoup pour tes précisions,
c'est important et ça donne de nouvelles pistes de mieux être pour ceux ou celles qui cherchent des moyens efficaces pour avancer...
" Les cicatrices nous rappellent d'où on vient, mais elles ne doivent nous dire où aller."

Loupiottedk

  • Newbie
  • *
  • Messages: 15
Re : EPRTH
« Réponse #5 le: Novembre 19, 2018, 05:02:47 pm »
Bonjour, c'est intéressant. Je vais me renseigner pour plus de précisions.