Auteur Sujet: Violée en colo à 9 ans  (Lu 23422 fois)

Miralèle

  • Newbie
  • *
  • Messages: 140
Violée en colo à 9 ans
« le: Juillet 02, 2007, 06:33:55 pm »
A mon tour d'oser faire lire le viol que j'ai subi à 9 ans, il y a 25 ans. (J'ai repris en grande partie le signalement que j'ai fait au procureur.)

"En colonie, l'animateur qui me faisait travailler le piano à quatre mains avec un autre enfant, a instauré une relation de confiance très caline avec moi. Il me prenait sur ses genoux, me faisait rire. Je l'appelais mon gros nounours, du nom du nounours que j'avais laissé à la maison.

L'avant-dernière nuit, il est venu me chercher dans le dortoir des filles. Il m'a réveillée, m'a attaché mes sandales, m'a demandé de descendre l'escalier, de sortir du bâtiment et de l'attendre en bas, cachée derrière l'escalier. Il m'a prise par la main pour traverser la cour. Sur le perron de l'autre bâtiment, il m'a lâché la main pour aller ouvrir la porte avec sa clé. Je me suis accroupie pour regarder les étoiles. Il s'est accroupi derrière moi, a passé ses mains doucement autour de mon cou, puis m'a reprise par la main. Nous avons monté l'escalier. Nous avons traversé le dortoir des garçons. Un garçon a chuchoté : "Regardez, c'est Isabelle." L'animateur a dit d'un ton menaçant: "Taisez-vous, elle est punie. Si il y en a un autre qui veut être puni, continuez." Il m'a emmenée dans sa chambre, a fermé la porte, puis a allumé la lumière. Je me suis assise sur le bord du lit. Il m'a renversée en arrière, m'a fait des chatouilles. Quand je riais trop fort, il me faisait signe de rire doucement. Tout d'un coup, il m'a léché l'oreille. C'était dégoûtant et j'ai eu peur. Je me suis figée sur le dos.

Très vite, il m'a mis son sexe dans la bouche. Ca allait jusqu'au fond de ma gorge. Ca me donnait envie de vomir. Ca ne s'arrêtait plus. Il a commencé à respirer comme un chien. Son regard n'a plus croisé le mien. Après, il a retiré mon bas de pyjama d'un coup. Il a réussi à me pénétrer. Je faisais NON avec la tête et disais NON mécaniquement. C'était horrible, ça ne s'arrêtait plus. Je me suis dédoublée et une partie de mon cerveau a enrégistré la scène depuis le plafond. Quand, ça s'est enfin arrêté, j'avais très mal. J'ai vu qu'il m'avait blessée, j'avais saigné. Il a vu la tâche de sang sur le drap blanc. Il s'est mis en colère. Il m'a poussée. Il a arraché le drap. Il est allé dans la petite salle de bain de sa chambre et il a frotté énergiquement le drap avec du savon.

Je suis restée sans bouger, sans comprendre. Il est venu me voir, m'a dit que c'était notre secret. Il m'a fait jurer de ne rien dire. Il a dit :"Si tu racontes ça à quelqu'un, tu es morte." Je ne sais pas comment je me suis retrouvée dans mon lit.

Le lendemain, je me rappelle que l'animatrice qui s'appelait Anne, m'a prise par les épaules, m'a regardée dans les yeux et m'a demandé ce que j'avais, ce qui s'était passé. Je ne parlais pas et je n'arrêtais pas de pleurer. Elle m'a dit : "Tu ne veux pas le dire." J'ai hoché la tête pour dire non. Elle m'a serrée dans ses bras pour me consoler. Je crois qu'elle était violoncelliste. Mon père est venu pour assister au concert, le 24 août. J'ai refusé de jouer du piano. Je suis repartie avec lui après le concert et je n'ai rien dit à personne, sauf à mon nounours!!"


Malgré 5 mois agréables à vivre avec les antidépresseurs, j'ai refait une TS plus violente. En une semaine, j'ai replongé et je me suis retrouvée dans une impasse. Cette fois, j'ai trouvé à l'hôpital, une équipe médicale qui me propose une plus grande aide mieux adaptée. J'espère réussir à m'en servir et à me sortir de cette dépression.

Isabelle

Anayl

  • Newbie
  • *
  • Messages: 1079
Violée en colo à 9 ans
« Réponse #1 le: Juillet 02, 2007, 09:36:34 pm »
bonjour

j'espere que tu t'en sortiras...

c'est dur la dépression, je connais ça aussi... :(
« Les Hommes naissent libres et égaux en droit. Après, ils se démerdent. » (Jean Yanne)

panthéonne

  • Newbie
  • *
  • Messages: 627
Violée en colo à 9 ans
« Réponse #2 le: Juillet 03, 2007, 09:53:09 am »
c'est important que tu soit soutenu et suivis.
ce que tu as vécu n'es vraiment pas evident je te souhaite d'arriver a t'en sortir.Il faut essayer d'apprendre a vivre avec ce qui n'es pas evident apres de tel attrocité.Il faut que tu soit tres courageuse et rempli de volonté
bon courage a toi
La douleur et la souffrance sont des croix personnelles. On est toujours seul à les porter.

laurine

  • Newbie
  • *
  • Messages: 609
Violée en colo à 9 ans
« Réponse #3 le: Juillet 03, 2007, 10:51:36 am »
Bonjour Isabelle,
J’espère que tu retrouveras l’identité complète de ton agresseur, des autres moniteurs présents cette année là, et, le ou la gérant(e) de la colonie de l’année  où ce terrible drame s’est passé. C’était en août que tu étais partie en colonie ? ou juillet et août ?
As-tu eu une réponse ou une suite qui a été donnée à ta déposition que tu as envoyée au procureur ?
Quand tu dis que tu as refait une TS, elle date de quand ?  de juin dernier ? et si elle est récente, qu’est ce qui l’a déclenché d’après toi ? Il est possible que la date anniversaire de l’agression se rapprochant, inconsciemment  les angoisses refont surface et déclanchent un état anxio-dépressif qu’il t’est difficile de gérer. La période des vacances scolaires aussi peut inconsciemment déclancher les remonter de souvenir, puisque c’est dans cette période là que se situe l’agression.
Continue à prendre soin de toi comme tu le fais. J'espère que l'équipe médicale que tu as trouvée va t'aider à avancer progressivement, sur le chemin de la délivrance.
A bientôt de te lire Sincèrement Laurine
"Quand quelqu'un désire la santé, il faut d'abord lui demander s'il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement il est possible de l'aider." Hippocrate

folie

  • Newbie
  • *
  • Messages: 18
Violée en colo à 9 ans
« Réponse #4 le: Juillet 03, 2007, 12:42:20 pm »
J'aimerai t'envoyer toute la force dont tu as besoin pour te reconstruire!!
Malheureusement je n'ai pas cette capacité, je ne peux que te souhaiter d'extraire ce passage de ta mémoire et de retrouver la jovialité que l'on t'a volé!
Courage.
moi les nuages si je pouvais y aller vraiment, je m'y serai installé depuis bien longtemps, je suis sure que la haut on y respire plus facilement...

Miralèle

  • Newbie
  • *
  • Messages: 140
Violée en colo à 9 ans
« Réponse #5 le: Juillet 03, 2007, 05:21:53 pm »
Bonjour à toutes les 4,

Merci de votre soutien.
J'ai refait une TS, il ya un peu plus de 3 semaines, maintenant. Je suis encore un peu sous le choc. Je ne pensais pas que j'en étais encore là, je pensais être sortie de ma dépression. J'ai eu trop d'évènements extérieurs importants pour moi, à affronter en même temps et ça fait juste un an que ma prof de français préférée de collège qui était à la retraite et qui m'a beaucoup aidée lors de mon adolescence, s'est suicidée. Ca m'a fragilisée.

En ce qui concerne la colo, j'ai retrouvé dans ma mémoire et au final, à l'aide de mes parents toutes les infos dont j'ai besoin, dates et lieu. Le nom du personnel de la colo et le lieu exact, grâce à deux responsables de l'association ayant organisé cette colo qui ont été très compréhensifs. Je suis presque sûr du prénom de l'animateur : Antoine. Dans ma mémoire, c'était Grégoire ou Anthony. Il y a donc assez, pour faire une enquête. Ils ont le nom de famille, peuvent recouper avec le piano. De toute façon, mon témoignage ne peut servir que si d'autres ont déjà ou portent plainte dans les années à venir, puisque pour moi, c'est prescrit.

J'attends que la police me contacte pour mon témoignage, ça peut durer encore longtemps, mais l'enquête est lancée depuis janvier.

Au mois d'août, je pars au Togo chez des amis, histoire d'être bien dépaysée, loin de tout ça et d'avoir malgré tout de vraies vacances. Je ne me laisse pas facilement abattre.

Isabelle

déchu

  • Newbie
  • *
  • Messages: 179
Violée en colo à 9 ans
« Réponse #6 le: Juillet 03, 2007, 05:25:25 pm »
bonjour miralèle!

je viens de lire ton témoignage et je dois t'avouer que j'en ai eu la nausée! tu as fais preuve de beaucoup de courage...
Je comprends ce que tu dois ressentir je te souhaite tout le courage du monde .
déchu.

kentaka

  • Newbie
  • *
  • Messages: 902
chère Isabelle
« Réponse #7 le: Juillet 07, 2007, 10:42:17 am »
Je comprends que le départ brutal de ta prof de français t'ait fragilisée , était ce la première personne à qui tu aie pu te confier ? a-t-elle continué à te suivre , ou comment l'as tu appris ?
c'est drole, moi aussi j'avais une prof de français au collège qui je pensais me comprenais et était un soutien rare ... même si à cette époque je n'avais pas encore compris moi même et encore moins pu sortir du silence !
je suis ravie d'apprendre que tu vas aller au Togo , c'est un fabuleux pays (et ses gens, quel bonheur!) et j'espère qu' une telle aventure va venir te nourrir l'âme et transmettre plein de forces ! T'as raison : ne pas se laisser abattre , non mais !!  
à bientôt j'espère , sur le chat ?   :wink:   :D
heureux les coeurs purs ... ce long chemin

coraline

  • Newbie
  • *
  • Messages: 82
Violée en colo à 9 ans
« Réponse #8 le: Juillet 11, 2007, 07:57:43 am »
bonjour Isabelle

je viens de lire ton terrible témoignage et je me suis revue quand j'ai subi moi aussi un viol.... ce qui est le plus terrible c'est lorsque l'agresseur nous dit , tu ne dois rien dire sinon, tu vas mourrir ou il arrivera quelque chose à ta famille . Ce terrible secret a été lourd a porter toute seule sur mes épaules.... Je te comprends.... je ressens ce que tu ressens.... car on est enfant et meme si on grandit, l'enfant violé reste en nous...

Je suis fiere de ton courage d'avoir porté plainte et d'avoir retrouvé le prénom de ton agresseur....

je t'envoie mon amitié coraline

Miralèle

  • Newbie
  • *
  • Messages: 140
Violée en colo à 9 ans
« Réponse #9 le: Juillet 12, 2007, 09:41:46 pm »
Merci pour vos réponses.
Ca fait chaud au coeur.

A l'époque, je n'ai pu rien dire à ma prof de français car j'avais tout refoulé. J'ai senti que j'avais été violée, il y a dix ans, mais je ne voulais pas retrouver ce qui c'était exactement passé. Ca me faisait trop peur. J'ai parlé un peu autour de moi et dit que j'avais été abusée. Ma mère n'a compris que l'année dernière quand j'ai utilisé le mot de viol. Mais, je ne lui ai pas fait lire mon témoignage. Ca me semble trop violent pour des parents de lire en détail ce qui est arrivé à son enfant. Peut-être que je me trompe. Qu'en pensez-vous?

J'ai vraiment cru que si je parlais de tout ça, je mourrais. C'était comme une pensée magique. Parfois, je me demande si mes deux tentatives de suicide incontrôlées, liées à mon impulsivité n'étaient pas aussi une façon de réaliser en partie ce que j'ai cru longtemps comme fatal.

Romain

  • Newbie
  • *
  • Messages: 19
    • http://cfvi.fr
Violée en colo à 9 ans
« Réponse #10 le: Juillet 12, 2007, 09:47:40 pm »
Miralele,

Juste te dire de prendre soin de toi.

Amicalement
Romain
Pour que l'inceste disparaisse, rejoignez le Collectif Français des Victimes de l'Inceste :

http://cfvi.fr

Miralèle

  • Newbie
  • *
  • Messages: 140
Violée en colo à 9 ans
« Réponse #11 le: Août 22, 2007, 10:53:35 pm »
Demain, c'est la date anniversaire de la nuit où j'ai été violée. Il y a 25 ans. J'ai un peu peur de ce que ça peut induire dans ma tête. C'est la première année où je suis consciente de cette date. Cette semaine, je suis seule chez moi mais demain soir, j'irai dormir chez mes parents.

Ce soir
J'ai peur du noir
Les pigeons ont cessé leurs roucoucous
Et je suis à genoux
La tête dans les mains
Les cailloux crissent sur le chemin
Petit poucet rêveur
Je suis un bon dormeur
Il m'a tiré du lit
Les étoiles ont blémi
Pourquoi moi?
Pourquoi lui?
Pourquoi lui et moi?
J'ai mal,
C'est fatal
Petite fille, prends soin de toi
Vous tous, protégez-moi
Juste ces mots pour dire,
Et j'aimerais en rire,
Que je ne suis pas seule
Voici un épagneul
Je le caresse
Ma douleur cesse.

Anayl

  • Newbie
  • *
  • Messages: 1079
Violée en colo à 9 ans
« Réponse #12 le: Août 23, 2007, 10:08:58 am »
triste anniversaire... :(

j'espere que tu remplaceras un jour cette date par autre chose qui sera un meilleur souvenir

je te serra fort (métaphoriquement) dans mes bras pour t'encourager
« Les Hommes naissent libres et égaux en droit. Après, ils se démerdent. » (Jean Yanne)

kentaka

  • Newbie
  • *
  • Messages: 902
cette date
« Réponse #13 le: Août 24, 2007, 09:48:13 am »
chère Isabelle , oui ces dates lorsque l'on a déterré de sa mémoire leur contenu , font peur ... mais jamais elles ne nous ferons plus de mal que ce qui est passé . Aujourd'hui je te souhaite de , loin de l'oublier la traverser cette date la tête toujours plus haute et belle comme tu es , de la regarder en te regardant et évaluant le chemin parcouru , et la force qui est née de ce qui nous a pourtant un jour terrassé .
 Je pense à toi et t'envoie des flots de lumière et de chaleur pour ces jours de deuil .
il faudrait pouvoir faire un rituel pour marquer ce moment justement ,et restituer en qql sorte à "l'envoyeur" ses sordides actions ,non ?
je cherche moi ce que je pourrais inventer qql chose de symbolique ...
je t'embrasse fort
heureux les coeurs purs ... ce long chemin

Miralèle

  • Newbie
  • *
  • Messages: 140
Violée en colo à 9 ans
« Réponse #14 le: Octobre 10, 2007, 09:32:08 pm »
BONNE NOUVELLE!!!!!!!!!!

Et voilà, je sais enfin que mon signalement est passé du tribunal d'Angoulème au tribunal de Paris en janvier. Il est passé au parquet des mineurs au mois de mars. Et la magistrate l'a transmis à la brigade des mineurs.

La personne qui s'occupe de l'association Paris aide aux victimes a eu le commandant de la brigade qui a dit que l'enquête était en cours et qu'il y avait assez d'éléments dans ma lettre pour explorer des pistes et qu'ils n'avaient donc pas besoin de m'auditionner tout de suite.

Double youpi, moi qui croyais que l'enquête était au point mort!!
En plus, pas d'audition, pas de remise en cause de ma parole...
La lettre leur a suffi.

Je voulais partager ça avec vous.

Isabelle