Auteur Sujet: Psychanalyse, qu'en penser ?  (Lu 4276 fois)

Indigo

  • Newbie
  • *
  • Messages: 136
Psychanalyse, qu'en penser ?
« le: Novembre 26, 2009, 04:40:02 pm »
pour reprendre le débat entamé sur le post de frederik (si je me souviens bien), et pour vous exprimer mon indignation :

les psychanalystes nient les abus sexuels, parlent de fantasmes incestueux chez l'enfant, et de faux souvenirs.

voilà qui me révolte, car si un enfant a des fantasmes incestueux(je l'admet volontiers), il ne s'agit en aucun cas d'une sexualité d'adulte, et surtout, absolument pas violente.

actuellement, je fais beaucoup de recherches sur l'autisme, et je viens d'emprunter un livre à la médiathèqe sur ce sujet. je l'ai commencé hier soir, pour lire que, d'après les psychanalystes, l'autisme vient des fantasmes incestueux inconscients de la mère pendant la grossesse ???

voilà qui m'a profondément choquée.

alors, si la psychanalyse est innefficace pour lutter contre le syndrome de stress post traumatique, pour gérer et comprendre l'autisme..., à quoi sert-elle si ce n'est à dépouiller quelques riches personnes souffrant d'un mal de vivre léger ?
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
http://lesbijouxdeliliane.blog4ever.com/blog/index-446323.html

intime idée

  • Global Moderator
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 2815
  • Be Breizh
Re : Psychanalyse, qu'en penser ?
« Réponse #1 le: Novembre 26, 2009, 06:54:36 pm »
Bonjour Indigo.
C'est vrai que les livres de psychanalyste sont plein de citations incohérentes, j'en ai lus beaucoup, a défaut d'aller voir le psy moi même j'ai voulu un temps les comprendre et peut être aussi trouver des pistes pour me comprendre.
Il ont la fâcheuse habitude de tout ramener au sexe, et souvent de façon extravagante.
Il n'y a pourtant pas que ça qui vous marque dans la vie, il y a des choses bien plus terrible, qui m'ont profondément marqué....
Alors quand tu les sites, culpabilisant la mère d'un gosse autiste, on a bien envie de les discréditer complètement.
 Pourtant force est de constater, qu'ils aident des tas de gens, certes plus ou moins bien mais bon??
Je pense que dans ces livres ou tout ce rapporte très souvent aux théories de Freud, et aux complexes d'oedipes, c'est à nous de savoir faire la part des choses, tout comme dans la vie il ne faut pas tout prendre au premier degré.
 :)
" Les cicatrices nous rappellent d'où on vient, mais elles ne doivent nous dire où aller."

Chrysalide

  • Invité
Re : Psychanalyse, qu'en penser ?
« Réponse #2 le: Novembre 26, 2009, 07:31:09 pm »
Bonjour Indigo !

Bonne question ! ;)

J'avoue que l'idée suggérant que l'esprit des enfants est tordu m'indigne également !
Citer
les psychanalystes nient les abus sexuels, parlent de fantasmes incestueux chez l'enfant, et de faux souvenirs.
Selon leur théorie cela revient à dire que la pédophilie n'existe pas !!!
En somme cela reviendrait à dire également que des ptits bout'chou sont capables d'attirer des adultes dans leur lit !
Et que l'homme après tout faible cède à la tentation, non  ?
Et l'enfant lui est-il conscient ou inconscient alors de ce qu'il fait ?
Sommes nous tous coupables ou bons pour la psychiatrie à la naissance ?
Bref, malheureusement des gens pensent encore comme ça !

Moi je m'interroge sur la santé mentale de Freud !
Freud, dont on dit et reconnaît être le père fondateur de la psychanalyse à ses détracteurs!
Bien avant vous ou moi des personnes se sont interrogés sur lui et ses travaux.
Des ouvrages existent sur la question.

Ceci dit sans m'être consacrée à en lire, je trouve par exemple l'idée du complexe d'Oedipe ( reprise par bon nombre de psy ) douteuse !
Il y a des tonnes de théorie dans le monde...elles ne demandent qu'à être infirmées ou confirmées par les avancées de la sciences!
Mais elles restent toujours qu' interprétations à mon sens.
Doit-on se rallier à la cause d'un seul homme ayant interprété son esprit comme étant celui des autres ( ou inversement )?
Freud s'en réfère à sa propre expérience...il est pas le seul !

Citer
alors, si la psychanalyse est innefficace pour lutter contre le syndrome de stress post traumatique, pour gérer et comprendre l'autisme..., à quoi sert-elle si ce n'est à dépouiller quelques riches personnes souffrant d'un mal de vivre léger ?

Bonne question !
La médecine n'est pas gratuite de toute façon.
Il y a une chance pour qu'elle soit intéressée au moins en partie.
La médecine de l'âme, ne fait pas exception à mon avis.
Je ne pense pas effectivement qu'elle soit efficace contre le SSPT, ni contre l'autisme !
En autisme comme en maladie dites mentales nombres expériences on été menées d'ailleurs, par des spécialistes,
des parents aussi...démontrant qu'être à l'écoute de l'autre, changer d'environnement selon ses désirs à lui est efficace !
Mais à mon avis c'est trop simple pour être pris au sérieux ! :D

Citer
Je pense que dans ces livres ou tout ce rapporte très souvent aux théories de Freud, et aux complexes d'oedipes, c'est à nous de savoir faire la part des choses, tout comme dans la vie il ne faut pas tout prendre au premier degré.
Tout à fait d'accord ! ;)
« Modifié: Novembre 26, 2009, 07:33:09 pm par Chrysalide »

bulle

  • Newbie
  • *
  • Messages: 726
Re : Psychanalyse, qu'en penser ?
« Réponse #3 le: Novembre 30, 2009, 11:12:06 am »
Hello
à ce sujet :
http://www.regardconscient.net/archives/0203realinceste.html#top

Je ne crois plus en la psychanalyse selon Freud, enfin, dans le complexe d'Oedipe, qui est une vaste foutaise à mon avis. Aussi le complexe de la petite fille qui se sent castrée parce qu'elle n'a pas de zizi apparent ! ??? non mais oooh ! Disons qu'il y a des choses qui sont dépassées....
Pour le reste, il est vrai que le lapsus, on peut le vivre tous les jours. J'ai lu "psychopathologie de la vie quotidienne" c'est génial.

Une anecdote : un jour, je lisais un roman de Fred Vargas dans le métro. Un type s'assoit à côté de moi, un peu soul, et commence à vouloir flirter, il était un peu lourd alors je le regarde juste comme ça et il a pris peur. Je n'ai pas trop compris ce qu'il m'a dit mais on a papoté, et avant que je descende à ma station, il a voulu que j'écrive un nom sur un papier en me disant qu'il fallait absolument que je le lise : Ferenczi.
Le lendemain je me suis renseignée sur ce nom. Je ne connaissais pas cet auteur, dissident de Freud, le seul à l'époque qui a cru et voulu défendre les victimes de pédophilie. Bizarre non ?
« Modifié: Novembre 30, 2009, 11:22:18 am par Toma »

Indigo

  • Newbie
  • *
  • Messages: 136
Re : Psychanalyse, qu'en penser ?
« Réponse #4 le: Novembre 30, 2009, 11:42:02 am »
des fois, il est des hasards de la vie qui nous font nous demander s'il n'y a pas quelqu'un, quelque part qui tire les ficelles...

pour ce qui est de la psychanalyse, je ne vais pas prétendre que c'est complètement bidon, nul, que ça ne vaut rien... je ne me suis pas assez penchée sur le sujet pour pouvoir en juger.

je constate simplement l'inefficacité d'une psychanalyse en cas de "vrais" troubles psychiques : dépression, stress posttraumatique, autisme...
La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie
http://lesbijouxdeliliane.blog4ever.com/blog/index-446323.html

kentaka

  • Newbie
  • *
  • Messages: 902
Re : Psychanalyse, qu'en penser ?
« Réponse #5 le: Novembre 30, 2009, 08:49:11 pm »
la psychanalyse pour moi c'est un peu du passé ! heureusement que ça a existé et fait avancé bien des regards myopes et niant l'humain, mais depuis on a fait bien des progrés en matière de thérapie !! bises
heureux les coeurs purs ... ce long chemin

Moderateur 2

  • Invité
Re : Psychanalyse, qu'en penser ?
« Réponse #6 le: Décembre 14, 2011, 09:10:36 pm »
Hey Indigo,des nouvelles de Toi ?! toutes mes bonnes pensées  ;) :D