Auteur Sujet: 1 sur 5 le film contre la pédocriminalité  (Lu 292 fois)

intime idée

  • Global Moderator
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 2803
  • Be Breizh
1 sur 5 le film contre la pédocriminalité
« le: Novembre 12, 2021, 10:44:09 am »
Citer
Nous dédions ce film à toutes celles et ceux qui, enfants, ont été sexuellement abusés .
Aux enfants qui le sont aujourd'hui.
Ensemble, nous devons faire changer la peur de camp.
Ensemble, nous allons définitivement éradiquer ce fléau de notre société.
Nous tenons à remercier toutes celles et ceux qui nous aidé à produire ce film, grâce à leurs dons, sur Ulule et Tipeee.
La bataille ne fait que commencer. Nous allons avoir besoin de vous toutes et tous.
Car 1 sur 5, ça fait 13 500 000 personnes...Plus toutes celles et ceux à qui 1 SUR 5  va ouvrir les yeux.
Ca fait du monde. Ca tombe bien, la présidentielle arrive.
Nous allons maintenant nous charger d'aller expliquer la réalité de la situation aux candidat.e.s. Leur proposer 5 mesures d'urgences.
Et nous vous diront tout. Qui reprend nos mesures dans son programme, qui s'engage à les faire voter dans les cent premiers jours, et qui... n'en n'a rien à faire.
Parce que si le fléau pédocriminel n'est pas un enjeu de société, alors...qu'est ce qui en est un ?
Si d'aventure (on ne sait jamais) le film disparaissait d'ici, il resterait visible sur https://www.1sur5.org  et sur https://vimeo.com/637839464/c31993c0bdO 
Des news en plus sur https://twitter.com/karlitozero

Karl Zéro

Lien vers ce film sorti le 25 octobre dernier en libre accès sur internet:

https://youtu.be/m2BcLFbu5IA

Il n'y a pas d'images explicites dans ce documentaire, pas de voyeurisme, principalement des témoignages de victimes, de proches de victimes, de pédopsychiatres, d'avocates spécialisées et des images d'archives sur des affaires en cours ou passées...

Certains récits n'en sont pas moins difficilement supportables,
 imaginables dans ce pays dit de libertés... :'(

Il faut pour nos enfants que les choses changent,
les
Citer
#balance ton porc
et autres mouvements récents
 témoignant du problème,
 ne sont suivis malheureusement d'aucune mesure efficace...

Ce film à partager sans modération essaye lui aussi de changer tout ça...

Merci à Karl Zéro qui dédie sa fin de carrière, depuis déjà 20 ou 25 ans, à ce thème qui dérange,
j'espère que ça ne lui retombera pas dessus.

Tant que l'argent passera avant les vies sur cette planète ,
je crains malheureusement que rien ne changera vraiment.

" Les cicatrices nous rappellent d'où on vient, mais elles ne doivent nous dire où aller."

Alexandra

  • Administrator
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 2400
    • http://www.rayondesoleil.org
Re : 1 sur 5 le film contre la pédocriminalité
« Réponse #1 le: Novembre 13, 2021, 01:17:58 pm »
Merci d'avoir partagé cette information.
Alex.

Bee

  • Global Moderator
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 227
Re : 1 sur 5 le film contre la pédocriminalité
« Réponse #2 le: Novembre 17, 2021, 12:29:37 pm »
J'ai enfin pris le temps de regarder le film 1 sur 5.
Quelle claque !
Certaines archives sont effrayantes ! C'était presque normal à l'époque..

Et maintenant, on a l'impression d'être seul(e) dans son coin, seul à avoir été violé(e), seul(e) à ne pas avoir été entendu(e) ou cru(e) par la justice, mais en fait, on est plein..
Les histoires se ressemblent, et se répètent..
13 500 000 personnes, c'est juste énorme..
Et effectivement, ça représente une bonne partie d'un électorat..

Il n'y a plus qu'à voir les réponses apportées par les candidats aux présidentielles..

intime idée

  • Global Moderator
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 2803
  • Be Breizh
Re : 1 sur 5 le film contre la pédocriminalité
« Réponse #3 le: Novembre 19, 2021, 12:38:19 pm »
Oui c'était presque normal à l'époque,
la nudité était partout même dans les pub tv,
les débats littéraires faisaient la promo de l'innocence... :o :o :o

Il y a un ancien baron de la drogue française de ses années là qui témoigne souvent qu'il organisait des soirées dans des hôtels particuliers, avec une drogue qui annihile les tabous...

Tous les gens du showbizz, les politiques et autres se retrouvaient là, ça n'avait apparemment plus de limite, c'était souvent filmé, ainsi il devenait facile de les faire chanter comme de les faire taire, si un jour ils avaient des remords...

Peut être étaient ils tous victimes au final,
 mais pour les gosses vendus dans ces soirées c'était plus qu'ignoble...

La première fois que j'ai croisé un de ses témoignages, j'avais pensé à un vieux qui disait n'importe quoi pour s'assurer une retraite argentée...
Malheureusement ce reportage vient confirmer tout ça, et je ne peux m'empêcher de penser à une Membre d'ici que nous connaissons bien tous les deux, qui avait témoigné avoir été victime de ce genre de soirées... :'( :'(
" Les cicatrices nous rappellent d'où on vient, mais elles ne doivent nous dire où aller."