Rayondesoleil.org

Un forum pour les victimes d'abus et de violence

Bonjour à tous,
Je m'apelle Clara et j'ai aujourd'hui 20 ans, mais quand j'ai été agressé j'en avais 18.
Cela fait un moment que j'ai besoin d'extérioriser ce que je pense et ce que je vis aujourd'hui alors je vais vous raconter mon histoire.
C'était en 2019, je devais chercher mon premier job d'été et j'étais hyper motivé, je n'avais aucune expérience mais j'étais hyper sociable alors je voulais faire quelque chose au contact des gens. J'ai trouvé une annonce pour être serveuse dans un restaurant dans un camping 5 étoiles, qui étais à 30mn de chez moi. Je passe un entretient très bien, le patron très sérieux et dans les mêmes valeurs que ma famille, jusque là rien d'anormal.
Comme je n'avais pas le permis je logeais là-bas et on m'avait dit que je dormirais dans un mobilhome.
1er Jour de travail, le barman me forme, tous le monde me mets en confiance mais il y avait un peu de pression quand même, le rythme n'étais pas évident au début mais je ne m'inquiétais pas.
Puis le Patron et tout son staff commençait à me faire des remarques désobligeante, des insultes etc.. Le patron est soudain devenue très sanguin. Et le cuisinier d'une soixantaine d'années me faisait des remarques désobligeantes sur mon physique du style "tu dois bien sucer etc".
Etant loins de mes parents et mes amis je ne savais pas à qui en parler..
Alors je me contenais, mes collègues me disaient qu'ils étaient tous passés par là, que c'était pour tester nos limites, et puis un jour je préparais des cocktails lorsque le cuisinier s'approcha de moi et me donna une fessée à travers ma jupe, une de mes collègues m'a vus et n'a rien dit, je n'ai rien dit non plus, il revint un peu plus tard et metta ses doigts en moi, pendant 30 secondes peut-être..
J'en parlais avec ma collègue qui me disait que c'était rien fallait pas en faire tout un cirque et que vu mon physique j'avais du en prendre des doigts..
La pression devenait insoutenable au travail, je dormais dans une tente que je n'avais pas le droit de fermer a clés, ils venaient la nuit (mon patron et le cuisinier) secouer ma tente pour m'empêcher de dormir, ils m'ont volé des affaires, de l'argent, mes autres collègues avaient le droit de faire une pause au boulot mais pas moi, une fois j'avais même mes règles et ils m'ont interdit d'aller aux toilettes, résultat des courses j'ai eu mon pantalon taché et tout le monde se foutait bien de moi, ils me demandaient suite à ça de porter une jupe à chaque fois que je travaillais "ça attire les clients" disait-il.
Et puis une fois j'étais dans la réserve pour la ranger, et le cuisinier à fermer la porte à clé, je l'ai entendu dire à ma collègue qu'il allait s'absenter avec moi et qu'elle devait gérer toute seule le bar.
Et la, il me plaqua au sol, enleve ma jupe, ma culotte, et fait ce qu'il devait faire.. Il me force à le sucer.. et après je devenais retourner travailler normalement comme si de rien n'étais..
Il m'a aussi dit qu'il avait kiffé et qu'il reviendrait vers moi plus souvent..
Je ne dormais plus, je ne pouvais plus me changer en regardant mon corps..
Et puis je n'ai parlé de ça à personne mais je développais des troubles du comportements, je me sentais à moitié bipolaire, j'ai aussi développé des achats compulsif.. J'ai finis par démissionée de mon travail car je me suis mise en arrêt de travail, mes parents ne comprenaient pas être me demandait de vite retrouver un travail pour pas rester un mois à rien faire.. Alors je suis devenus caissière, l'ambiance était plus pro, mais je n'étais pas bien du tout, je faisais semblant de tout.
Un an et demie plus tard mes parents ont découverts tous mes achats compulsif et m'ont demandé pourquoi j'en étais arrivée la, et je leur ai dit que j'avais été violé mais ne savent pas tous les détails car je voulais les épargner de cette souffrance. J'ai décidé de voir une psy depuis Aout 2021, mais depuis 1 an, je faisais le cauchemar que cette homme venait me violer dans ma tente quand je dormais. J'ai alors fait de l'hypnose, et j'ai découvert que ses rêves étaient bien vrai. J'ai donc été violé deux fois, et depuis ce jour-là c'est la descente aux enfers, je ne peux plus prendre le bus pour aller à la fac, je ne sors plus en soirée, je ne peux plus faire mes courses seule. Je suis actuellement sous anti-dépresseurs (sertraline) mais je n'ai plus d'appétit, je n'ai plus vraiment envie de rien, je bosse mes cours car ça me fait penser à autre chose.. Mais je suis malheureux et je suis en dépression, personne n'arrive à me comprendre, ni mes amis, ni ma famille.. je ne sais pas trop quoi faire pour aller mieux..

Je suis désolée d'entendre toutes tes difficultés et ce que tu as vécus. Je pense que beaucoup d'entre nous peuvent se reconnaitre dans cette descente aux enfers. Accroche-toi, continue à faire face à ton passé pour en "guérir." Ce n'est pas facile, ça prend du temps, mais tu peux arriver à vivre sans souffrir tout le temps.
Alex.

Bonjour cladyf,

Sois la bienvenue ici,
Bravo d'avoir pu poser tes maux.
Navré pour ce qui t'es arrivé,
il faut tenir bon hein, même si ça ne s'efface jamais,
on peut vivre avec...
N'hésites pas a te faire aider encore si tu en ressens le besoin,
le chemin est malheureusement assez long,
mais ça vaut le coup...
Reviens lire les autres témoignages ici,
et partager aussi souvent que tu en as envie ou besoin...
Courage.
Bon dimanche.
" Les cicatrices nous rappellent d'où on vient, mais elles ne doivent nous dire où aller."

Bonjour, courage a vous pour remonter la pente ... Pouvez-vous citer l'endroit ou vous aviez travailler ? ça peut éviter a d'autres d'y aller.

Bon courage